Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 01:30




Gaïa et Alaïa habitaient dans un très grand pays. Les villes étaient grandes, les maisons étaient grandes, les magasins étaient grands. Les habitants travaillaient beaucoup, car plus ils travaillaient, plus ils pouvaient acheter de grandes choses. C’était un peu ennuyeux mais, heureusement, ils pouvaient aussi faire de grands voyages.
Un jour, quand le soleil commença à se coucher beaucoup plus tard, les parents de Gaïa et Alaïa les emmenèrent très loin, au bord de la mer, dans une petite maison avec un jardin minuscule.
Seul l’horizon était infiniment grand.
Il y avait beaucoup d’oiseaux, d’arbres, de fleurs, de cailloux, d’écureuils, de coquillages, de pommes de pin, de coccinelles de sauterelles… On entendait le bruit des vagues du matin au soir et du soir au matin. Souvent pendant la nuit, la mer montait si haut que Gaïa et Alaïa avaient l’impression de dormir dans un bateau.
Plusieurs semaines passèrent et le soleil commença à se coucher plus tôt. Le soir les oiseaux chantaient moins longtemps et les nuages allaient plus vite dans le ciel. Gaïa et Alaïa savaient que, bientôt, elles devraient rentrer dans leur grand pays.
Mais elles ressentirent alors quelque chose d’inhabituel… quelque chose comme une pierre dans leur petit cœur. Non, elles ne pourraient pas partir comme çà… Elles devaient absolument laisser quelque chose d’elles dans cet endroit magique. Mais quoi ?
Elles réfléchirent très fort, rêvèrent beaucoup et puis enfin, elles trouvèrent.
Elles avaient décidé de planter un arbre.
Avec leurs parents, elles allèrent dans un endroit isolé situé derrière une colline.
Il y avait des fleurs de toutes les couleurs, des arbustes et des plantes aux formes extraordinaires. Une odeur de résine et d’herbes sèches flottait dans l’air. Un vieux monsieur qui portait un chapeau de paille et une salopette pleine de trous les conduisit jusqu’à une vieille grille envahie de lierre. Derrière il y avait un petit jardin avec de tous petits arbres alignés en rangées régulières. Certains avaient de grandes feuilles arrondies, d’autres de petites feuilles pointues. Il y avait même de minuscules palmiers, dattiers et bananiers.
Gaïa et Alaïa les observaient tous, ne sachant lequel choisir. Le vieux monsieur les prit alors par la main et les emmena dans un coin très ensoleillé où poussait, seul au milieu du gazon bien tondu, un petit arbre qui ne ressemblait à aucun autre. Il était ravissant avec ses fruits rouges en forme de cœur et ses feuilles légères qui bruissaient doucement dans le vent. Un petit oiseau jaune, posé sur une des branches, chantait à tue-tête sans se préoccuper des visiteurs.
Le vieux monsieur creusa un grand trou tout autour de l’arbre et dégagea les racines avec précaution. Le petit oiseau jaune décida de rester sur son arbre préféré.
Gaïa, Alaïa et leurs parents rentrèrent à la maison. Pendant que leur papa creusait un trou dans le jardin, le petit oiseau jaune, un peu intimidé, vint se poser sur l’épaule de leur maman.
Enfin le grand moment arriva. Gaïa et Alaïa prirent l’arbre et le plantèrent délicatement à son nouvel emplacement. Puis, l’une après l’autre donna à boire au petit arbre qui allait commencer sa nouvelle vie.
Le papa de Gaïa et Alaïa alla ranger ses outils. Mais il remarqua, accroché au métal du râteau, un morceau de papier. Alors qu’il s’apprêtait à le mettre dans sa poche, il vit avec surprise que c’était en fait un tout petit livre qui tenait dans le creux de la main. Il l’ouvrit et lut à haute voix le texte minuscule : « Ceci est l’arbre du bonheur, celui qu’on offre aux enfants qui font de beaux et de grands rêves et qui souhaitent de tout cœur qu’ils se réalisent. Cet arbre deviendra magnifique parce-que ces enfants l’ont planté avec amour. »
Après avoir dit au revoir au petit arbre, Gaïa et Alaïa rentrèrent dans leur grand pays.
Mais, dans leur petit cœur de petite fille, il y avait un tout petit arbre qui allait prendre beaucoup, beaucoup de place.

http://www.contes.biz/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TreiZe 16/11/2009 13:37


Encore une fois, une magnifique conte qu'il est bon de partager.

J'adore, vraiment !

Bisous.

TreiZe


Jean 15/11/2009 16:15


Bonjour
il y a comme ça des histoires...
je susi toujours surpris de ceux qui peuvent ainsi écrire..
Leur sidées sont sans fin !!!
Sincèrement
Jean


christel 14/11/2009 22:01


des bisous de bonne nuit , christel


Paquerette 14/11/2009 20:35


C'est si joli
bisous


sophie 14/11/2009 18:55


Je l'aime ce conte...Merci Flo de cet instant bonheur.
Bisous de ta Nanou.


Santounette 14/11/2009 17:01


C'est un joli conte Flo. J'aime bien cette idée de planter un arbre, l'arbre du bonheur.
Dans certaines régions, on plante un arbre quand un enfant né.
Bises


canelle56 14/11/2009 14:50


C'est un moment de douceur et de plaisir partage
bises Flo


Mamafati 14/11/2009 11:46


Belle histoire!
Bonne journée
Clicbisous
Mamafati


Mamy ANNICK 14/11/2009 11:28


C'est un joli conte ; problème de PC depuis 2 jours, je ne peux plus passer par Mozilla Firefox, on me dit de fermer avant d'ouvrir une nouvelle session, alors que j'avais fermé, donc comme je ne
suis pas patiente, je passe par IE, mais je vois que notre présentation de blog n'est plus la même, la partie arrondie est supprimée, dommage - je te souhaite un bon weekend, pour nous de la pluie
et du vent - bisous d'amitié Mamy ANNICK


cocole 14/11/2009 11:25


coucou, un passage pour te saluer, bisouclic


Kri 14/11/2009 11:10


Un très beau conte...merci pour ce moment de rêve


Quichottine 14/11/2009 10:46


C'est une belle histoire... J'aime la place que prendra cet arbre dans leur coeur.

Merci pour ce conte, Flo.

Je te souhaite une belle journée, et un très bon weekend. Bisous.


biker06 14/11/2009 08:33


coucou
bon week end
pat


sabrina 14/11/2009 05:51


que c'est beau cette histoire !!! merci de l'a partagé avec nous


Marie Soleil 14/11/2009 01:59


Aujourd'hui j'ai planté un arbre, je l'ai mis sur mon balcon pour rêver en le regardant.
Ce bananier deviendra grand et je serai obligée de m'en séparer, pour l'instant je vais bien m'en occuper et rêver.
Bisous et bon week-end.
Marie


Renard 14/11/2009 00:56


Ravissant... délicieux...
Merci à toi
Bisous


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre