Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 01:00

 

 

 

Il était une fois un homme et une femme, vivant avec leurs deux enfants, un garçon et une fille, dans une bâtisse située dans une oasis au milieu du désert.

Depuis peu, leur fille avait changé. L'enfant vive et joyeuse était devenue taciturne, renfermée. Elle ne parlait plus, ne riait plus, n'avait plus envie de coiffer ses longs cheveux qui, emmêlés, lui couvraient le visage et cachait ses yeux clairs. Cela désolait ses parents, qui ne trouvaient pas de remède pour la faire sourire et parler à nouveau.

Lorsqu'ils étaient arrivés dans cette oasis, ils avaient découvert dans une pièce un vieux grimoire, fermé par un cadenas. Ils avaient bien essayé de soulever la couverture, mais ils n'apercevaient alors tout au plus que quelques lettres.

Un matin, ils découvrent une petite clef, ouvragée, posée sur la table, sous le dattier près de la maison. Étonnés, ils la regardent, la tournent, la retournent, s'interrogent :
- A quoi peut elle servir ?
Le fils réfléchit
- Et si c'était la clef du vieux livre !
Effectivement, ils réussissent à ouvrir le cadenas. Le livre s'ouvre de lui-même à une page où ils peuvent lire : "Quand une personne perd le sourire, la joie de vivre, seul un voyage au-delà des mers la guérira."

Aussitôt, le frère décide d'emmener sa sœur jusqu'à la mer. Mais il fallait d'abord traverser le désert. Les provisions et les réserves d'eau sont entassées dans le solide 4x4 de la famille. Et les voici, roulant sur la piste.

Une tempête de sable les force à s'arrêter. Quand le ciel est à nouveau clair, ils n’aperçoivent plus la piste. Pas le moindre buisson, pas la moindre oasis à l'horizon. Ils sont perdus ! Les vivres se raréfient et l'eau manque. Puis la voiture hoquette, s'arrête : plus d’essence !

Le frère, laissant sa sœur très affaiblie sous une toile, à l'abri de la voiture, part chercher du secours. Du sable, rien que du sable, à perte de vue. Il a chaud, s'éponge. Tout à coup, il distingue une forme sombre qui se déplace sur la crête d’une dune. "Un mirage", pense-t-il. Pourtant, bientôt, un homme surgit à ses côtés. Il est vêtu et enturbanné de bleu, et l'on aperçoit uniquement ses yeux noirs.
- Pourriez-vous m'aider. ? J'ai besoin d'eau, de nourriture. Ma sœur, malade, m'attend là-bas.
- Je peux te trouver cela, répond l'homme bleu, mais sache qu’ensuite tu devras affronter le terrible maître de ce désert. »
Le frère acquiesce, il n’a guère le choix.

Aussitôt l'homme étend les bras. Une source jaillit à ses pieds, forme une mare et le frère voit avec stupeur quelques poissons nageant dans l'eau claire. Il se retourne, il est seul : l'homme a disparu.

Il se désaltère, remplit une gourde, et part chercher sa sœur, la porte jusqu'à la mare. Ils se reposent là à l'ombre de palmiers qui semblent avoir poussé miraculeusement.
C’est alors que surgit un splendide lion. "Je suis le maître du désert. Comment avez-vous osé boire à ma source ?" Terrifiés, les jeunes gens se serrent l'un contre l'autre, reculent, pénètrent dans la mare pour échapper aux fabuleux animal.

Les poissons les frôlent ; ils sont devenus énormes ! L’un d’eux leur dit :"Montez vite sur notre dos". Ils chevauchent alors les poissons, s'accrochent aux nageoires.

La mare déborde, forme une rivière de plus en plus large et profonde. Le lion, dépité, reste sur le rivage en rugissant. Et la rivière se transforme en fleuve, et les conduit à la mer. Les poissons les déposent sur la plage.

La jeune fille regarde la mer, s'assied, trouve un coquillage. Elle le porte à son oreille, et un sourire illumine son visage. "Écoute, dit-elle à son frère, écoute cette merveilleuse musique !" Elle éclate de rire, chante, danse, court sur la plage.

Et voici qu'un voilier arrive, un jeune homme à la barre. Il tend la main à la jeune fille, l'invite à monter à bord, et ils s'éloignent bientôt. La jeune fille rit, agite le bras pour un au revoir à son frère resté seul, sur la plage, et s'il sourit de la voir partir si heureuse vers une nouvelle vie, des larmes lui inondent les yeux.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Linstant 01/12/2011 00:07

Bonjour, merci pour le voyage nécessaire du frère et de la soeur. Un conte qui me touche
A bientôt sur Bavard'oseuse
Amicalement

Valentine :0056: 14/11/2011 21:42


J'étais surprise de ne rien recevoir... Mais voilà : panne de newsletters !! Et toi pendant ce temps, tu écrivais, tu écrivais...


Dicentim 13/11/2011 22:06


Bonne fin de WE à toi.
Ma gentille p'tite Flo.
Bisous.
:-)


Marie Soleil 13/11/2011 19:32


Elle ne bouge toujours pas lol.

Bises et bonne soirée.

Marie


Joelaindien 13/11/2011 16:41


joli conte !


Eliane 13/11/2011 13:38


un conte qui se termine bien ...
bon dimanche Flo et a bientot


Sylvie 13/11/2011 13:02


je te souhaite un très bon dimanche plein de soleil
amicalement
sylvie


papyanar 13/11/2011 11:43


Ton blog est merveilleux,une certaine image du Paradis à mon avis!


Bises de papy


Flo-Avril 14/11/2011 16:14



C'est gentil :0010:



canelle56 13/11/2011 10:44


Coucou , une belle leçon encore de vie ....
Bonne journée de la gentillesse à toi
Bises


mentale 13/11/2011 10:15


Je passe te souhaiter une bonne fin de weekend, avec une grosse bise


khanel3 13/11/2011 08:23


comment cette histoire est étrange ! bonne journée


Quichottine 13/11/2011 07:25


Quel joli conte !

Un grand merci pour cette lecture du matin.

Bisous et belle journée à toi.


katara :0044: 13/11/2011 07:21


je lirai demain chère Flo bises (ce matin marché artisanal je file)


Bertrand 13/11/2011 07:13


Vraiment très beau et très bien écrit.
A bientôt.


Flo-Avril 14/11/2011 15:46



Ce n'est pas de moi, je ne connais pas le créateur



Martine Eglantine 13/11/2011 06:57


Une très belle histoire cette quête de la mer..... C'est à la mer que je me ressource. Elle me manque ici. Bises


timilo 13/11/2011 06:52


J'admire le courage et l'abnégation du frère pour sa soeur ,
Un conte qui par sa modernité véhicule un message différent , à relire
Douce journée ,FLO
bisous
timilo


patriarch 13/11/2011 06:27


Merci comme à chaque fois, j'ai aimé.... et oui, je suis encore un gosse....

bon dimanche avec bises


:0014: ♥ dom ♥ 13/11/2011 06:07


Coucou rapide pour te souhaiter un bon dimanche !
Bisoux


56MELDIX77 le Briard Breton 13/11/2011 05:35


bonjour FLO...


QUE CE DIMANCHE

EST UNE GRANDE RESSEMBLANCE

AVEC CE SAMEDI PASSE

BISOUS



56MELDIX77
le Briard Breton


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre