Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 01:49

 

 

Il était une fois un petit garçon qui avait grandi avec l'idée qu'il ne fallait pas dire aux autres son amour pour eux. Tout petit son papa et sa maman avait du se séparer de lui et ce sont ses grand-parents qui l'avait élevé. Quand parfois ses parents venaient lui rendre visite, il se cachait sous la table. Oh, c'était plus par peur qu'ils lui disent: “Si tu ne vis pas avec nous et bien c'est qu'on ne t'aime pas assez.” Alors il fuyait se réfugier pas trop loin mais pas trop près non plus, sous la table…. Beaucoup plus tard dans sa vie d'adolescent il rencontra des jeunes femmes et toujours, il avait peur de n'être pas assez aimé. Ses compagnes ne comprenaient pas plus que lui pourquoi il avait toujours peur d'être abandonné, elles ne savaient pas que la table était devenu trop petite pour l'abriter, elles finissaient toujours par le quitter, cela justifiait sa peur: “je savais bien que j'avais raison…”. Vous savez cette peur la est terriblement vivace, elle le paniquait, et parfois, il se mettait en colère car il croyait sincèrement que c'était la faute des autres s'il vivait cela, qu'ils étaient responsables, coupables même de cet effroi. Très vite alors il s'est aperçu qu'en buvant un peu d'alcool, il n'avait plus peur, cela lui semblait d'ailleurs un peu grisant d'être soudain si courageux,d'être si puissant par rapport aux autres. Il avait découvert enfin un moyen de vivre “comme tout le monde” ses émotions de peur qui lui faisait si peur, qu'il s'anesthésiait le corps et l'esprit. Hélas vous savez aussi que lorsque qu'on commence à prendre une drogue pour “se soigner” en croyant que c'est le seul remède cela a des conséquences fâcheuses pour soi même et ceux que vous côtoyez. Peu à peu il lui a fallu bien plus d'alcool pour ne pas vivre cette peur, puis, ce produit n'as plus du tout convenu il a fallu alors d'autres drogues plus “efficaces”, plus puissantes… Les quelques fois où il décidait de mettre fin à cet esclavage, il s'interdisait alors toute relation trop proche avec les autres, non parce qu'il ne le désirait pas mais simplement car il avait peur que cette peur revienne, qu'il soit “obligé” de se “soigner” à nouveau.Pourtant un jour il est allé écouter les contes d'un homme dans la belle ville de Grenoble, il ne sait pas vraiment pourquoi mais tout de suite il a su qu'il lui faisait confiance, que c'est homme là savait beaucoup de choses qui pourrait l'aider à vivre ses peurs plutôt que de continuer à se détruire. IL a demander à ce monsieur, Jacques Salomé, s'il pouvait lui écrire, à son grand étonnement le conteur à accepté de correspondre. Un jour il a reçu un conte qui parlait de pigeon qui ne pouvait se passer d'ambroisie et dans lequel on conseillait à ce pigeon de symboliser son attachement par un objet d'amour….(C'est le langage des pigeon ). Il a choisit un objet qui représente cet attachement là,un objet qu'il porte toujours avec lui, un médaillon tibétain, une sorte de gris-gris à deux faces bien différentes mais qui représentent une unique et même chose : Son attachement à l'ambroisie. Et bien vous me croirez si vous voulez mais cela lui a donné la force de se rendre dans un centre de traitement ou il “se mettrait à table” sur sa vie passée et non plus sous la table. Aujourd'hui cet enfant est devenu un homme respectable par lui même et les autres et vit sa vie sans ambroisie ou autre illusion de ce genre. Bien sûr cela ne résout pas tout, il a encore beaucoup de chemin à faire, notamment en ce qui concerne ses relations aux autres et à lui même,mais voyez-vous, il a une chance merveilleuse il est conscient de ce qu'il vit, conscient aussi que des personnes ont assez d'amour a lui offrir, qu'un homme, un Re-père, a écrit un conte pour l'aider à se soutenir lui-même. Et bien c'est à l'occasion de l'anniversaire du jour où il a dit NON A L'ESCLAVAGE” qu'aujourd'hui il peut enfin vous dire :Oui, mes amis passés, présents et futurs, je vous aime tel que vous êtes dans l'ici et maintenant d'une relation vivante.

 

Jacques Salomé

 

 

Réédition du 24/06/2009

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans PAROLES DU BON SENS
commenter cet article

commentaires

Quichottine 23/01/2011 23:25


Je savais bien que je l'avais déjà lu...

Mais merci, Flo.


Paquerette 19/01/2011 22:30


Joli conte, en effet. j'ai assisté à une conférence de Jacques Salomé sur le couple, il figurait l'attachement par une écharpe et deux spectateurs tenaient chacun un bout.
C'était vraiment intéressant
bisous Flo


Naniloup 16/01/2011 21:49


C'est un très beau texte...


•-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 16/01/2011 20:08


elle est très émouvante ton histoire

cet homme a pu trouver cette force pour s'en sortir
d'autres ont fait naufrage

parfois , il existe des hommes qui ont vécu cette même tragédie et qui ne se marient jamais, ils préfèrent sortir avec des femmes mariées par peur de l'engagement.

je te souhaite une douce soirée

•-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-•


Maïté 16/01/2011 18:49


" Le courage d'être soi " un livre de Jacques Salomé que j'aime lire et relire et je suis heureusede connaître quelqu'un qui parle de lui !
Je lis et relis souvent ses écrits
Amitié
Maïté


Frieda 16/01/2011 18:14


Bonjour Flo,
Les préjugés sont un vrai frein
Bonne soirée
Frieda


canelle56 16/01/2011 14:57


Toujours du très beau chez toi
Bises Flo


Valentine :0056: 16/01/2011 13:35


Bravo pour cette très, très belle histoire...! :0023:


Vincent 16/01/2011 12:53


Bonjour.
Je viens lire un peu chez toi en finissant mon appéro (sans alcool bien sûr).
Bonne journée.
a+ Vince.


tatarinette:0071: 16/01/2011 11:17


Bonjour Flo, un beau dimanche qui commence par de du soleil, de gentils coms et de belles histoires..c'est pas chouette ça??Merci Gros Bisous
Bon dimanche à toi.


JeeretGab 16/01/2011 10:19


Sympa.
Je ne l'avais pas lu à l'époque.


patriarch 16/01/2011 10:02


L'alcool qui vise surtout ceux qui s'y laisse prendre. je n'ai jamais compris ceux qui buvaient pour faire comme les autres. (Comme ancien compagnon, sur les chantiers, c'était souvent le cas.
Moins de nos jours.

Bon dimanche


Eliane 16/01/2011 09:40


''un vrai ami c'est quelqu'un qui connait vos défauts et qui vous aime quand meme'' c'est pas de moi

bisous et excellent dimanche*


Dicentim 16/01/2011 09:38


Bon dimanche à toi Flo.


:0014:♥ dom ♥ 16/01/2011 08:51


Bon dimanche ! Bisoux +++


:0091: :0010: :0085: 16/01/2011 08:26


même heure Flo.....j'arrive


florence 16/01/2011 06:47


Toujours le meme plaisir a le lire...
Bisous


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre