Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 01:00

 

 

 

Vous n’avez jamais su ce que furent mes douleurs
J’ai tissé des chagrins sur des rubans de soie
Éclusant la tristesse aux semences des fontaines
Où miroitent les larmes en leurs plus purs moirages.

J'ai discerné au loin, sous le berceau divin
Les mots devenus miens, pour vous conter l'histoire
Le coeur me souriait et les larmes naissantes
Figeaient alors le verbe qui me faisait aède

Je devenais ton ombre pour faire courir ma plume
Je devenais pour toi un joli ménestrel
J'ai torturé des cœurs et chaviré des âmes
Pour chamarrer les rêves et orner de guipures

Le destin du rêveur aux astres sans couleurs
Ranimant délicatement les rimes de l'amour
J'ai écrit bien des maux aux mots sonnant trop faux
Immortalisant à jamais les larmes de ma plume.

 

Numéro du détenteur - 00049736 

 

*´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans POESIE
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 01:00

 

 

 

Il était une fois une jeune fille qui n'osait jamais dire ses émotions.
A personne, et surtout, surtout pas à ceux qu'elle aimait !
Bien sûr, il n'est pas toujours facile de dire ses émotions car des fois cela déborde. Il y a alors des pleurs, des sanglots ou des rires, des fous rires, des sueurs, du chaud et du froid, bref, plein de choses qui se bousculent dans le corps. Il y a aussi les réactions de l'entourage.. qu'elle imaginait:
-Qu'est ce qu'ils vont penser de moi, qu'est ce qu'ils vont dire ?
Et puis un jour, pour oser parler de ses émotions, il faut déjà les connaître. Vous les connaissez, vous, vos émotions ?
Essayez déjà de m'en dire trois pour voir…
Bon, la question n'est pas là, puisque je raconte l'histoire de la jeune fille qui ne savait pas dire ses émotions. Un jour qu'elle rêvait éveillée dans son lit, en regardant le ciel, à imaginer les bonheurs qu'elle pourrait avoir dans sa vie, elle vit au-dessus d'elle un magnifique arc-en-ciel. Mais ce qu'il y avait d'étonnant dans cet arc-en-ciel, c'est qu'il possédait une huitième couleur, la couleur noire. C'est très rare un arc-en-ciel avec huit couleurs.
Et soudain, elle comprit. Elle comprit tout, elle sut comme cela le nom des émotions qu'elle avait en elle. Grâce aux couleurs de l'arc en ciel. Elle devina que chaque couleur représentait une ou plusieurs émotions. Chaque couleur devenait un mouvement de son coeur, une direction de ses énergies, un élan des sentiments, une vibration du ventre, ou du dos, un scintillement des yeux….
 
Le rouge par exemple, le rouge était la couleur de la passion, du baiser.
 
L'orange celle de l'abandon, de l'offrande, du don de soi.
 
Le jaune celle de la lumière, du jaillissement, du plaisir. Oui, se laisser emporter, confiante, faible comme un sourire de printemps.
 
Et le vert ? Le vert c'était la couleur du ventre, du mouvement de la vie en elle. De tout ce qu'elle sentait vrai, véritable en elle !
 
Le bleu, couleur de la tendresse, des caresses sans fin, de la douceur et aussi de l'espoir.
 
Le violet, lui, était une couleur plus inquiétante, fermée, sourde. Il y a de la violance dans le violet, de la menace. C'est important de savoir aussi reconnaître cela en soi. Violence que l'on porte, violence que l'on provoque parfois.. violence qui arrive par des chemins imprévisibles.
 
Le noir. Ah ! Cette couleur noire, là, présente dans l'arc-en-ciel.Couleur de la peur, du diable, du diablotin qu'il y avait parfois en elle.
 
Et puis la couleur blanche, couleur du désir. Du désir infini, multiple, qui renaissait en elle, parfois timide,
d'autres fois plus direct, plus osant !
 
Cette couleur-là est précieuse, indispensable, sans elle les autres couleurs n'existeraient pas. Le blanc est une couleur lumière, qui capte toutes les autres et leur donne plus d'existence.
 
A partir de ce jour-là, la jeune fille, ah! j'oublié de vous dire son nom : Yanou, sut parler de ses émotions, car il lui suffisait d'en rechercher la couleur. Elle regardait le ciel, imginait un arc-en-ciel et cherchait la couleur de l'émotion qui l'habitait.
 
Bien des années plus tard, elle fut très étonnée d'entendre sa fille lui dire : -Tu sais, Maman, je suis un arc-en-ciel d'émotions, je les ai toutes quand je danse. J'adore danser. La danse, c'est le chant des émotions…
Des fois j'éclate quand toutes mes couleurs, je veux dire mes émotions, se mettent à vivre ensemble.. oh ! là là . Je vais éclater un jour. !
 
Je ne sais pas si la fille de Yanou éclatera comme elle le craint, ce que je sais, c'est que sa mère avait fait une grande découverte en associant ses émotions aux couleurs de l'arc-en-ciel.
 
Jacques Salomé



Partager cet article

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 01:00

 

 

Messieurs rions un peu

 

 

Un homme s'achète une moto. Inquiet quant à la façon idéale de la garder la plus reluisante possible, il en parle à son concessionnaire. Celui-ci lui recommande de recouvrir les parties peintes de vaseline lorsqu'il pleut. Puis le type conclut l'achat et part avec la moto. En chemin, il rencontre une fille qui le trouve très bien avec sa moto et ses lunettes fumées. Elle lui parle un peu et elle l'invite finalement a prendre le repas avec elle et sa famille... (oui oui, ce sont des rapides). Le type accepte, et les voila qui partent en moto vers la maison de la fille. Tout juste avant d'entrer, la fille avertit le type :

- Tu dois savoir qu'ici, le premier qui parle pendant le repas est de corvée de vaisselle. Et ils entrent. Le repas commence dans le plus grand silence. Surpris de l'efficacité de ce système, le type n'en est pas moins attire par la fille et n'arrive pas a attendre la fin du repas pour lui faire des avances: Après quelques gestes sous la table, le type se jette sur la fille, relève sa jupe et se met a la baiser devant ses parents et ses deux petites soeurs qui n'en croient pas leurs yeux ! Personne n'ose parler, de crainte d'être corvée de vaisselle. Le père observe la scène, choque, et regarde le type d'un air qui en dit long. Mais il se retient... alors que le type ne se retient finalement pas... Quelques minutes passent, le repas continue, et le type fait de l'oeil aux deux jeunes soeurs de la fille avec un air gourmand. Finalement, n'en pouvant plus, il se lève et prend les deux jeunes filles une après l'autre, devant les yeux injectes de sang du père qui sert les poings, rouge de colère, se retenant pour ne pas lui balancer son assiette par la tête, tout en faisant bien attention de ne pas prononcer un mot, de peur d'être de corvée de vaisselle ! Le repas continue tranquillement, la tension redescend, et le type, en forme, regarde la mère d'un air lubrique. En plein dessert, il se lève, empoigne la mère et se met a la baiser sur la table. Le père furieux, se lève, mais reste fige par sa peur d'être de corvée de vaisselle. Finalement, le repas est presque termine lorsqu'il se met a pleuvoir dehors. Le type pense immédiatement a sa moto. Il se lève, sort un pot de vaseline, et le père s'écrie : "Je vais faire la vaisselle ! Je vais faire la vaisselle !"


Pourquoi les hommes ont un trou au bout du pénis?
- Pour que l'oxygène accède au cerveau

Pourquoi seulement 10% des hommes vont-ils au paradis ?
Parce que s'ils y allaient tous, ce serait l'enfer...

Pourquoi la majorité des femmes conduit-elle mal ?
Parce que tous les moniteurs sont des hommes...

- Qu'est-ce qu'un homme avec un QI de 50 ?
Un surdoué.

Quelle est la différence entre un homme et une calculatrice?
On peut compter sur une calculatrice

Dieu dit à Adam, J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi Adam, laquelle veux-tu connaître en premier ?

Adam dit, dites-moi la bonne d'abord. Dieu dit,  Je vais te donner un pénis et un cerveau. Grâce à cela, tu auras beaucoup de plaisir et beaucoup de raisonnement. Adam répond, Merveilleux ! Mais quelle est la mauvaise nouvelle ?

Dieu dit, c'est que ta pression sanguine ne te permettra que de faire fonctionner un des deux organes à la fois...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans LES RIRES
commenter cet article

Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre