Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 01:00

 

 

 

Le printemps frappe doucement à nos portes, je vous offre une nouvelle création de fond de blog avec sa bannière
Faites moi un signe pour la personnalisation !
Un PDF en téléchargement libre en bas d'article, bon amusement.

Un clic sur l'image pour la voir dans sa taille réelle.

 

La bannière

 

 

Le fond

 

 

PDF gratuit

Partager cet article

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 01:00

 

 

  Dans le verger endormi
Il poudre d'une aigrette d'oiseau
Le vieux prunus engourdi
Qui soudain se sent arbrisseau

Il colore de boutons de roses
Le parterre qui soudain s'éveille
En voltigeant il tresse collerettes
Pour des milliers de jolies pâquerettes
 
Il éveille le merle qui siffle
Et renaissent les chants mélodieux
De son habile beauté babille
Et disperse les clochettes camaïeu

Dans un ballet de farandoles
Toute la terre soudain cabriole
Et tout chante le renouveau
Le printemps sait jouer du pipeau
 

Numéro du détenteur - 00049736  


*´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans POESIE
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 01:00

 

 

 

Il était une fois une pauvre femme dont le fils n’avait qu’une idée en tête : voyager.
- Mais comment le pourrais-tu ? disait sa mère. Il te faudrait avoir de l’argent et tu sais bien que nous n’en avons pas !
- Je vais me débrouiller, pensa le fils, je serai honnête et partout je dirai : pas beaucoup, pas beaucoup, pas beaucoup.
Et pendant un certain temps, il se promenait en répétant sans arrêt :
- Pas beaucoup, pas beaucoup, pas beaucoup.
Il arriva ainsi vers un groupe de pêcheurs et les salua :
- Que Dieu vous garde ! Pas beaucoup, pas beaucoup, pas beaucoup.
- Qu’est-ce que tu racontes, chenapan, pourquoi pas beaucoup ? se fâchèrent les pêcheurs.
Et quand ils sortirent les filets, quelques poissons seulement y frétillaient, vraiment pas beaucoup. Ils chassèrent le jeune homme avec leurs bâtons.
- Tiens ! Et tiens ! Tu l’as bien mérité ! crièrent-ils. “
- Que dois-je dire alors ? demanda le jeune homme.
- Bonne pêche, tu devais dire, attrapez-en le plus possible !
Et le jeune homme continua son voyage en répétant sans arrêt : "Bonne pêche, attrapez-en le plus possible", jusqu’à ce qu’il arrive à une potence.
On était juste en train de pendre un malheureux pêcheur.
- Bonjour, commença le jeune homme, bonne pêche, attrapez-en le plus possible.
- Comment ? Quel goujat ! Que veux-tu dire par ton :"attrapez-en le plus possible" ? Tu ne crois pas qu’il y en a assez comme ça ? Selon toi il devrait y en avoir encore plus peut-être ?
Et il se fit rosser à nouveau.
- Comment devrais-je dire alors ? demanda le jeune homme.
- Tu dois dire : Que Dieu soit miséricordieux avec cette pauvre âme .
Le jeune homme se remit à marcher et répéta partout où il allait : "Que Dieu soit miséricordieux avec cette pauvre âme." Il arriva au bord d’un fossé où il vit un équarrisseur qui s’apprêtait à supprimer un cheval. “
- Bonne journée, dit le garçon en se précipitant vers lui, que Dieu soit miséricordieux avec cette pauvre âme !
- Qu’est-ce qui te prend, chenapan ! s’écria l’homme.
Et il frappa le garçon sur la tête avec ses outils si fort que ce dernier n’entendait plus et ne voyait plus. - Qu’aurais-je dû vous dire alors ?
- Dans le fossé, charogne; dans le fossé, charogne!
Juste à cet instant un coche plein de monde arrivait par la route et le jeune homme cria : “
- À la vôtre ! Dans le fossé, charogne !
 Et le coche quitta la route et se renversa dans le fossé. Le cocher leva son fouet et frappa le jeune homme si fort que ce dernier put à peine marcher. C’est de bon gré qu’il rentra à la maison, auprès de sa mère, et ne mit plus jamais les pieds hors de chez lui.
Il avait abandonné pour toujours l’idée de voyager.

Conte des Frères Grimm

 

 

Partager cet article

Repost 0

Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre