Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 08:00

 

 

  Dans le verger endormi
Il poudre d'une aigrette d'oiseau
Le vieux prunus engourdi
Qui soudain se sent arbrisseau

Il colore de boutons de roses
Le parterre qui soudain s'éveille
En voltigeant il tresse collerettes
Pour des milliers de jolies pâquerettes
 
Il éveille le merle qui siffle
Et renaissent les chants mélodieux
De son habile beauté babille
Et disperse les clochettes camaïeu

Dans un ballet de farandoles
Toute la terre soudain cabriole
Et tout chante le renouveau
Le printemps sait jouer du pipeau.
 

Numéro du détenteur - 00049736  


*´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

 

réédition 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans POESIE
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 08:00

 


Au Père Spicace,


Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part.
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope.Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien.
Un seul restait joyeux : le père Fide.
Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aidât à comprendre ce qui c'était passé mais rien n'y fit.
Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye.
Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.
Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fût dite sur une musique de l'abbé Thoven.
Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir.
A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé.
Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière : l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs. Le Père Clus s'y opposa.
L'abbé Casse en fut enchanté.
Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre.
Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits.
Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.
Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution.
le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.
Celle-ci fût recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse.
Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.
Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin.
L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes.
La Mère Cédés , invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.
A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux.
Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun pût se remettre de ses émotions.
Signé : L'abbé BICI

 

merci à Oriana pour ce joli texte envoyé par mail 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans CHOSES DE LA VIE
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 08:00




J’ai purifié ma face à l’écume des jours
Et je songe quelquefois de sources de jouvence
Itinérant parti pour un périple au long cours
Souffrant d’entrevoir  bien trop d'intolérance
 
Celle qui fut jadis une enfant aventureuse
Qui ne le savait pas mais plaisait aux garçons 
Jouant trop souvent à des jeux dangereux
Lui reste-t-il en poche encore quelques raisons
 
 Les années ont effacé ce qui faisait sa peur
Reste les images de tous ces beaux voyages
Comme vers le chemin se risque le promeneur
Je risque au fond de moi le plus grand des mirages
 
Je mêle des parfums je tresse des chansons
Je n’ai pas oublié les airs de ces rengaines
J'égrène les doux mots, tisse tous les maillons
Que demain soit plus gai, forme une grande chaîne.

 


*´¨ )
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans POESIE
commenter cet article

Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre