Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 00:00

 

 

Qui ne s'est jamais pris à rêver devant les chevaux d'écume. Devant cette eau en mouvement qui court parfois sur des milliers de kilomètres. Devant ce bleu qui vient doucement mourir sur une plage à nos pieds ou se fracasser contre un rocher. Devant cette eau si imposante et imprévisible...
   

Lorsque le vent se lève en mer, l'eau qui se trouve à la surface s'agite et fait des tours sur elle-même. C'est à ce moment que la danse commence et tout à coup,  par petits groupes des rondes s'organisent.

Imaginez un instant la scène.


La vague est une onde non pas due aux astres mais au frottement du vent sur la surface de l'eau.
D'anticyclones en dépressions, le vent crée des turbulences plus ou moins marquées selon sa violence.

Comme ces rondes se font de haut en bas, de petites bosses régulières apparaissent sur l'eau. On a alors des bébés vagues. Au fur et mesure que le vent forcît les rondes s'élargissent et du même coup nos vagues grossissent.

Les vagues se déplacent dans le sens du vent. Mais, on peut avoir des vagues sans vent...
 Vous ne comprenez plus, moi non plus et pourtant,  c'est possible. L'eau qui a commencé à faire ses rondes ne veut plus s'arrêter lorsque le vent disparaît. Elle est entraînée dans une course folle. Alors les vagues continuent droit devant elles, sans faiblir, et cela jusqu'à ce qu'un obstacle vienne gâcher la fête. Elles peuvent faire ainsi des milliers de kilomètres avant de trouver une plage ou des falaises accueillantes.

En arrivant sur des fonds plus hauts. La ronde se ralentit en touchant le fond. C'est alors que la vague se brise et déferle.
Maintenant cette vague, lorsqu'elle arrive à la côte, elle va se retrouver ralentie par le fond dès que celui-ci devient moins important. La vague va alors grandir et atteindre un seuil critique qui va la faire s'écrouler sur elle-même, c'est le déferlement.

Plus surprenant, l'eau qui constitue les vagues ne change pas de place ! Pour le vérifier, il suffit de lancer un bouchon de liège en pleine mer. Vous constaterez que ce bouchon monte et descend au gré des vagues mais reste à la même place. Ce qui se déplace c'est le mouvement, on appelle cela une onde.

C'est joli non? Moi, je trouve ça poétique !

 

Source du net

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Flo-Avril - dans UN PEU DE CULTURE!
commenter cet article

commentaires

Elo 11/05/2012 21:27

tu as raison cette histoire de vagues est assez poétique ! MERCI ! bisous

Patrick 09/05/2012 23:52

Un très joli texte en cette fin de soirée.
Bonne nuit Flo.

Valentine :0056: 09/05/2012 16:10

C'est magnifique les vagues, et en effet on voit bien sur les lacs que ce n'est pas un mouvement naturel.

René-Pierre 08/05/2012 23:34

Bonsoir Flo,

C'est un sujet très intéressant, merci d'y avoir pensé à le partager.
Nous vous souhaitons une excellente soirée à tous les deux.
Bisous, René et Florence

bernard 08/05/2012 17:34

Jolie leçon de mécanique des fluides. Bonne soirée.

Quichottine 08/05/2012 17:22

Une belle façon de l'expliquer...

Bisous et douce soirée, Flo.

produit de beauté 08/05/2012 15:53

Très beau et très instructif !

Flo-Avril 08/05/2012 20:51



Merci



Kri 08/05/2012 14:07

La mer n'a pas si tôt posé une vague sur le rivage qu'elle court en chercher une autre (F. Leclerc)

daphne44 08/05/2012 14:00

Je passe sans faire de vagues !!!les tiennes sont très poêtiques
passes une belle journée

amitiés

cetSylvie 08/05/2012 13:33

oui poétique :)
belle journée
amicalement
sylvie

Jean 08/05/2012 13:26

Bonjour
Oui, ça va, ça vient....
Bonne journée
Jean

Eliane 08/05/2012 12:45

Hello Flo, oui vraiment instructif ! merci,
Le soleil luit et les nuages ne sont pas encore en force pour la pluie mais c'est prévu > bisous

JeeretGab 08/05/2012 09:38

Poétique !

khanel3 08/05/2012 09:04

oui c'est charmant ! bon mardi

cerise 08/05/2012 09:02

justement je vais les voir dimanche car je pars pour l'été
bonne journée
bissssss

Dicentim 08/05/2012 08:32

C'est que l'on apprend pleins de choses sur ce blog, une vrai bible...
Passe un très bon mardi ma bien sympathique flo.
bisous.
:-)

Jaffy-fleur de lys 08/05/2012 08:10

c'est joli à voir les vagues au bord de mer. bisous

Laret 08/05/2012 07:56

La danse de l'eau en mer par grand vent....Grâce à toi,nous vivons cette danse!A bientôt et bonne journée,Jean-Pierre

:0014: ♥ dom ♥ 08/05/2012 07:04

Très joli ...
Bon mardi.
Bisoux

Beau poèmepatriarch 08/05/2012 06:53

C'est joli c'est vrai... et cela existe aussi en politique, la vague bleu ou rose..Il y en aura d'autres un jour.....

Belle journée avec bises

Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre