Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 00:00

 

 

Il était une fois, en Bretagne, une jeune femme qui mit au monde un bébé si velu qu'on n'en avait jamais vu de semblable. Elle demanda aux personnes qui l'assistaient de le porter immédiatement à l'église pour qu'il reçut le baptême.
- Quel nom voulez-vous lui donner ?
- Celui de son aïeul maternel, répondit la jeune femme.
C'est ainsi que le bébé fut appelé Merlin.
Or, Merlin avait pour père un diable, ce que sa maman n'osait avouer. Tout en le berçant dans ses bras, elle l'embrassait malgré sa laideur et lui dit un jour :
- Parce que je ne peux désigner ton père, mon bébé chéri, tu seras appelé : "enfant sans père" et moi, selon la loi, je vais être condamnée et mise à mort. Pourtant je ne l'ai pas mérité...
- Tu ne mourras certainement pas à cause de ma naissance.
Merlin avait alors tout juste neuf mois. La stupéfaction de sa mère en l’entendant parler fut si grande qu'elle le laissa choir. Aussitôt l'enfant se mit à hurler, ameutant tous les voisins qui voulurent connaître la cause de ce vacarme.
La mère de Merlin aurait-elle voulu par hasard le tuer ?
- Figurez-vous que Merlin parle comme une grande personne, expliquait-elle à tous ceux qui l'interrogeaient.
Comme Merlin gardait la bouche close, à présent, cela rendait la chose encore plus extraordinaire et plus mystérieuse.
A la fin, certaines personnes, espérant l'entendre, le rudoyèrent.
- Ah ! dirent-elles, il eût mieux valu pour la mère que tu ne fusses jamais né.
- Taisez-vous ! cria aussitôt le nourrisson, rouge de colère. Laissez ma mère en paix. Nul ne sera assez hardi, tant que je vivrai, pour lui faire du mal ou justice, hors Dieu.
Si jamais gens connurent l'ébahissement, ce fut bien ceux qui entendirent ces mots. Et tous, sans exception, s'empressèrent de colporter la nouvelle à travers le village, tant et si bien qu’elle parvint aux oreilles du juge.
Or le juge se dit : "Peut-être ferais-je bien de me débarrasser de cette affaire que j'avais oubliée et de convoquer cette mère que je dois condamner à être brûlée vive". Au demeurant, le juge ne croyait en rien tout ce qui se racontait.
Aux questions gênantes qu'il lui posa, la mère ne put que baisser la tête jusqu'à ce que Merlin, qu'elle tenait dans ses bras, éternuât bruyamment et s'écriât :
- Ce n'est pas de si tôt que vous la condamnerez, monsieur le Juge...
- Ah ! fit la magistrat qui n'en croyait pas ses oreilles. Et tu vas me dire pourquoi, j'espère...
 - Certainement, répondit Merlin imperturbable, car si l'on condamnait toutes les personnes qui ne peuvent avouer le nom du père de leur enfant, il y aurait ici quantité de gens qui seraient brûlés. Je le ferais bien voir, si je voulais. Et ajouta, le poupon belliqueux, je connais mieux mon père que vous le vôtre, monsieur le Juge, ne vous en déplaise...
A ces mots, le magistrat; le rouge au front, se disait : "Ce garçon est extraordinaire. Non, je ne puis le tuer".
- Qui donc est ton père ? dit-il enfin de sa voix la plus douce.
- Un de ces diables qui ont nom incubes et qui habitent l'air. De lui, j'ai la science infuse et celle des choses faites, dites et passées. Je connais également celles qui doivent arriver...
- Les choses faites, dites et passées... répéta le juge en tremblant.
Et comme il ne devait pas avoir la conscience bien tranquille, il décida de laisser la mère de Merlin en liberté.
Celui-ci vécut heureux et choyé auprès d'elle jusqu'à l'âge de sept ans.


Laurence Camiglieri
Légendes des Chevaliers de la Table Ronde

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fleurdelyss13creations 18/10/2011 10:10


Coucou Flo
Superbe. J'aimerais bien être défendue par ma fille comme Merlin le fait pour sa mère.....Mais, c'est une légende......
Je te souhaite une bonne semaine.
Bisous


Cinémartie 17/10/2011 18:14


Eh bien, j'ignorais que Merlin était le fils d'un incube et qu'il était velu.
Et il savait parler à l'âge de neuf mois !
Bisous et bon lundi, Flo !
Martine


assurance SWISS LIFE 16/10/2011 21:56


c'est super ce partage


Flo-Avril 17/10/2011 10:36







Mamy ANNICK 16/10/2011 21:45


J'aime beaucoup les légendes, et par moments on aimerait qu'elles deviennent réalité - nous avons pas le weekend au mobil tout les deux, logiquement nous devions avoir du soleil, mais encore une
fois la météo a du se tromper de région, de ce fait ce soir Gérard a mis la chaudière en route - merci pour ton message - je te souhaite une douce soirée - bisous Mamy ANNICK


Joelaindien 16/10/2011 21:22


j'aime bien


toutoune 16/10/2011 20:42


je passe te souhaiter un bon début de semaine, bises

ps: peux tu aussi passer sur mon blog mentale?merci


tiot 16/10/2011 17:57


salut
pas mal l'histoire
et une fin heureuse
bonne soirée


Lmvie 16/10/2011 17:44


Que du bonheur à lire les légendes !
Bisous toi ma belle


katara 16/10/2011 17:33


Mais pourquoi jusqu'à l'age de sept ans ? bises


La Voisine 16/10/2011 16:44


Finalement je ne connais pas si bien La légende des Chevaliers de la Table Ronde !
Y aura t'il une suite ?
J'espère que tu profites bien de ce dimanche Flo ?


JeeretGab 16/10/2011 16:36


Belle légende.
Bon dimanche.


Laurent 16/10/2011 13:48


Je viens te souhaiter un très bon dimanche (sous le soleil ardennais) !!!
Bon après-midi ma chère Flo
Bisoux, Lolo


daphne44 16/10/2011 12:32


hello Flo , les petits Merlin que j'ai vu cette nuit , ne lui arrive pas a la cheville.......lol
bon dimanche


khanel3 16/10/2011 11:56


bonne journée ! il faut rester au chaud !


Quichottine 16/10/2011 11:55


Un sourire pour toi... Merci pour cette légende.

Passe une douce journée.


Eliane 16/10/2011 11:44


j'aurais aimé être bercée par de tels légendes, merci Flo

beau dimanche et a bientôt

http://champsfleuri.eklablog.com


Valentine :0056: 16/10/2011 10:19


Belle histoire !! Pleine de malice, cette Laurence Camiglieri.


Alexandrine 16/10/2011 09:57


bon dimanche Flo,
bisous


Kri 16/10/2011 09:43


Peu savent que Merlin est fils du diable ... voilà encore une belle légende
Bon dimanche Flo


Brigitte 16/10/2011 09:24


tres joli conte mais ou vat tu chercher tout ça??
tu est genial
merci et tres bon dimanche bisous


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre