Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 00:00

 

 


Fini le bricolage ! Les outils d’un garage veulent faire autre chose… De la musique, par exemple !
Voilà donc un drôle d’orchestre, comme vous n’en avez jamais entendu, et pour le moins inspiré !

L’histoire se passe dans un garage où des outils s’étaient réunis pour parler un peu.
Il y avait Barth le marteau, Gling la pince et Samantha la scie. Barth s’adressa à ses amis :
-« Je suis fourbu ! Voilà des semaines que je suis mis à contribution : et je te construis un meuble, et j’accroche des tableaux, et je consolide un placard…Je tape sans arrêt et ça m’épuise. Sans parler des coups que je supporte, et qui ne me font pas du bien… »
-« C’est pareil pour moi » enchaîna Gling, « on bricole à tout va, et je suis obligée de serrer et serrer encore… J’en ai mal aux mâchoires, à force. J’aimerais bien pouvoir rester un peu tranquille… »
-« Si vous croyez que pour moi aussi c’est facile » se plaignit Samantha, « je scie des planches la journée durant. Non seulement, le bruit me fait mal aux oreilles, mais en plus, je mange plein de poussière, c’est dégoûtant… »
Barth écouta et finit par dire :
-« Si seulement le bricolage pouvait cesser, qu’il n’y ait plus rien à faire. Nous serions heureux… »
-« Pffft ! » lâcha un groupe de vis, vous seriez mis au placard. Pire ! Peut-être qu’on vous jetterait carrément à la poubelle ! »
-« C’est votre travail » renchérit une rondelle, « non mais, qu’est-ce que vous croyez ? Qu’on allait vous demander de jouer de la musique ? »
Un silence fit suite à ses propos. Puis, Gling dit :
-« Hé, mais ce n’est pas idiot ce que tu dis là. J’aimerais bien, moi, essayer de jouer des airs. J’ai toujours rêvé de faire des castagnettes ! »
-« Ouais, je t’accompagnerai ! » dit le marteau, « moi, mon truc, ça serait la batterie. J’adorerais faire des BONG, BONG, BONG, à grands coups ! »
-« Hé les amis, je suis des vôtres pour constituer un trio ! » continua Samantha, « une scie, ça sait faire de la musique, c’est bien connu ! »
Et, sur ces entrefaites, les trois amis commencèrent leurs répétitions. Ah, ça chantait des notes, ça, c’était indéniable, vu l’animation qui régnait dans le garage.
Bientôt, une mélodie originale germa, qui était plutôt sympathique à écouter. Les autres outils du garage durent en convenir : c’était pas mal du tout, ce que produisait le trio. Les vis furent alors tentées de rejoindre le groupe.
-« Nous pouvons nous entrechoquer, et ça fera comme des maracas… Chouette ! On va bien s’amuser ! »
Et le morceau de musique s’enrichit d’un son de maracas métalliques, très moderne et plutôt réussi.
Puis, d’autres outils se sentirent à leur tour une âme de musicien. Le jeu de clés se disposa en clavier, et la plus petite d’entre elles frappa ses consoeurs, façon xylophone.
Le tournevis se trouva un triangle, et en joua merveilleusement.
Les câbles électriques se métamorphosèrent en cordes de harpe géante, qui produisit des sons inédits, encore jamais entendus.
Bientôt, ce fut un véritable orchestre qui s’improvisa dans le garage. Chacun y allait de son instrument, et de son cœur.
Quand le garagiste revint dans son lieu de travail, il n’en crut pas ses oreilles. Mais qu’est-ce que c’était que ce tintamarre ? Ça tapait, sonnait, cliquetait, couinait… de tous les côtés. Ca alors !
C’était magique ou quoi ? Puis, il reconnut le bruit de son marteau. C’était vrai que sa frappe était sonore. Tiens, c’était drôle, il ne l’avait jamais remarqué auparavant, quand il l’avait utilisé.
Et sa pince ! Quelle vivacité à claquer ainsi de ses manches ! Plutôt pas mal, il fallait en convenir…
Quant à la scie, jamais il ne l’avait entendue aussi bien chanter ! Il n’imaginait pas qu’elle puisse produire un son aussi agréable.
Décidément, ses outils étaient doués, et de manière autre que pour le bricolage …
Et si lui aussi avait des dons autres que ceux de garagiste. S’il s’essayait lui aussi à orchestrer tout ça. Il saisit alors une lime et dit :
-« Bon, je suis des vôtres pour la répétition. Il vous manquait un chef d’orchestre, alors si vous êtes d’accord, c’est moi désormais qui vais assurer cette fonction. OK ? Alors, on y va ? »
Et dans le garage s’exécuta alors une mélodie étonnante, géniale et originale, où l’on pouvait entendre des notes se jouer, mais surtout, sentir le plaisir de chacun, et visionner une scène que, raisonnablement, un esprit rationnel ne peut concevoir comme possible. Et pourtant…


Valérie Bonenfant




Partager cet article

Repost 0

commentaires

René-Pierre 13/05/2012 22:44

Bonjour Flo,
Nous te remercions pour ce partage, belle histoire, il fallait du talent et y penser, merci beaucoup de nous faire connaitre Valérie Bonenfant.
Nous vous souhaitons à tous les deux une excellente fin de Dimanche.
Bisous, René et Florence

Flo-Avril 14/05/2012 12:46



Gros bisous à tous les deux :0010:


 



Valentine :0056: 13/05/2012 19:01

... Et bravo pour ton nouveau design.

Flo-Avril 14/05/2012 22:01



Merci Valentine



Valentine :0056: 13/05/2012 19:00

Excellente idée ! De toutes façons, chaque fois que je change ma bonbonne de gaz, je reste un bon moment à la faire tinter avec ma clé à molette, on peut en tirer des sons merveilleux !

Quichottine 13/05/2012 14:51

Et pourtant, tout est vrai... Pardi !

C'est un bien joli conte.

Merci pour le partage, Flo.

Bisous et douce soirée.

daphne44 13/05/2012 13:28

Très beau texte , et bravo pour ton blog, j'aime ces couleurs
bon dimanche Flo
bizzz

Pivoine 13/05/2012 12:54

Belle journée à toi Flo.

Pivoine.

Eliane 13/05/2012 12:39

En Belgique c'est la fête des Mamans


Excellent Dimanche Flo, merci pour l'article bricomusi> a très bientôt

tiot 13/05/2012 10:02

salut
superbe histoire
il faut beaucoup d'imagination pour créer un orchestre de ce genre
bonne journée

jojo de radon 13/05/2012 09:23

bon dimanche à toi
bisous

Mamy ANNICK 13/05/2012 09:16

il est vrai qu'avec les outils nous pouvons faire un beau concert de bruit et chacun à sa note personnelle - je te souhaite un bon dimanche - bisous Mamy ANNICK

Sylvie 13/05/2012 08:37

voilà de quoi donner du baume au cœur des bricoleurs
Très bon dimanche à toi
amicalement
sylvie

Dicentim 13/05/2012 08:35

Passe un très très bon dimanche gentille flo.
pleins de soleil dans ton coeur.
:-)

khanel3 13/05/2012 08:27

bon dimanche

timilo 13/05/2012 07:14

On a tous un don caché

Bon et doux ,Dimanche,Flo
Bisous
timilo

patriarch 13/05/2012 07:01

Sourires... merci, j'aime, comme toujours... Bon dimanche. Bises

:0014: ♥ dom ♥ 13/05/2012 06:26

Tout le monde a un talent caché ... seuls certains savent l'exploiter.
Bon dimanche.
Bisoux

Jaffy-fleur de lys 13/05/2012 04:25

très beau texte, j'ai bien aimé. bisous

Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre