Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 10:42

 

 

 

Les chemins de traverse

"Penser c'est suivre des lignes de sorcière." Gilles Deleuze

Le chemin m'avance.
On y laisse nos ombres de pas, des traces de doigts, une flaque de pensée jouant à la couleur, à la vie. On devient ce sentier tordu où des rencontres grandissent dans la simplicité d'un champ de coquelicots.


" J'ai descendu dans mon jardin " ...


- Donne-moi la main, viens voir parmi les fleurs.
Tiens, la voix d'Alice me prend la main, elle me guide...
- Regarde, tu vois ce monticule de terre ?
- Oui, oui Alice. Pourquoi le soleil semble pleurer ?
- C'est qu'en dessous, si tu ouvres loin ton regard, tu verras la pensée d'Antigone, tu entendras son amour.
- Antigone ? Attends, Alice, j'ai encore la mémoire lourde de gravité. Est-ce dans cet endroit qu'elle a recouvert le corps de son frère ?
- Oui. Parce que le soleil brûlait cette mort. Oui. Parce que la loi d'un père éclatait, cruelle, inhumaine.
J'essayais de lire au travers les mots d'Alice. Car avec Alice, je réapprenais le langage, je lavais cette mémoire encombrée du regard arrêté. Je lui ai demandé :
- Antigone n'a-t-elle pas enfreint une loi, n'était-elle pas révoltée ?
- Mais non, tendre une main de pitié est-ce enfreindre une loi ?
Je devinais peu à peu, surtout avec la main d'Alice accompagnant mes pas.
- Oui, Alice, c'est l'amour seulement qu'on entend respirer.
Un oiseau a fleuri. Antigone était libre maintenant de la loi de Créon. Un message virevoltait sur une feuille de verre.
Alice le prit et me le tendit...
- Oh, un dessin d'enfant. Un chapeau ! Non, je me trompe encore ...
- Regarde, n'oublie pas de " lire au travers ". Écoute le souffle, sens les couleurs.
- Mais, oui. C'est le boa qui a mangé un éléphant.
- Est-ce que tu comprends ? C'est " l'écrit qui fond devant le non-écrit ". C'est ça, lire au travers.
L'espace du jardin s'ouvrait, le morceau de glace logé dans mon oeil était tombé dans la boue. Alice se mit à rétrécir pour se poser entière sur ma main. Petite ombre de lumière donnant vie à ma terre.


" Gentil coquelicot mesdames, gentil coquelicot nouveau "


- Oh, Alice, une ombre court sur les pétales !
- Oui, c'est celle de Peter Pan. Tu vois comme elle est éclairée .
- Il y a du Clochette dans l'air !
- Elle chantait dans le coquelicot ...
La forme de l'ombre s'approchait de ma main, son pas sentait le maintenant. Elle aimait la goutte Alice scintillant à la source de ma paume. Peter Pan et Clochette appelaient l'ombre. Ils étaient jaloux qu'une ombre veuille partir ainsi. Comment Peter Pan prendrait-il du poids ? Il pourrait voler encore plus en hauteur, encore plus en oubli. Mais tout de même cette ombre était son aile terrienne.
Comment rejoindre Wendy, sans elle ?
Peter Pan vint nous voir, se dressant sur la pointe des pieds et
demanda :
- Rendez-moi mon ombre, s'il vous plaît j'en ai vraiment besoin. Toujours elle me joue des tours, elle se croit dans un manège, et va à la rencontre de voix lumineuses. Elle aime faire la fête, elle se défile, et j'en perds mes chaussures, mes pas restent gravés dans les chemins.
Alice avait caressé le poids de cette ombre, elle en tissa son corps.
- Je te la rends, car on sera toujours lié au maintenant. L'ombre et la lumière se sont enlacées, ça vibre en secret.
Peter Pan reparti heureux, avec son ombre recousue et Clochette à son cou.
Je comprenais. Une voix vint me chercher très profond au bord du chemin, sous les pas de Peter Pan. La route était recouverte de lettres et de graines, de feuilles et d'écorce. Je lisais son parchemin et entendais la chair des mots.
Je dis à Alice :
- J'ai rencontré l'espace du milieu, le coeur du regard. Un livre vivant avance.
Oui, une marée de mots roulait sous mes doigts, sur mes cils. Cette voix que je ressentais enchantait le jardin. Le même visage, toujours, s'ouvrait, souriait et faisait s'envoler les parois du livre, des pages. C'était le visage de la vie.
Le chemin initiatique, je le comprenais, était ma rencontre au visage, à la voix, au souffle des mots libres.
Je laissais mon oreille errer vers les mots de ma petite fée clairvoyante.
- Oh ! Le visage du chat et son sourire en résonance d'espace.
Seule la dent d'un sourire tournoyait dans ma main. Alice repartait en me laissant ce souvenir. Ainsi, je pourrais toujours traverser les visages des mots, ouvrir leur noyau et faire pousser des grains d'espace, toucher le lien.
Dans la dent de clarté, cette phrase d'Artaud parcourant le temps :


" lire l'oeuvre d'un poète, c'est avant tout lire au travers car toute l’oeuvre écrite est une glace où l'écrit fond devant le non-écrit ". Conte.biz

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dicentim 03/02/2011 18:35


Lire c'est un plaisirs sur ton blog.
:-)


mentale 03/02/2011 18:20


Bonsoir flo!
Beaucoup de pluies verglaçantes de par chez moi ce matin....
dur sur pour aller au boulot!
Mon coucou étoilé du jour en te souhaitant une bonne année chinoise

Bise


Nettoue 03/02/2011 17:54


C'est vraiment charmant ce retour dans les joies de l'enfance et puis, il n'y a pas d'âge pour croir aux fées, et j'ai aussi du romarin dans mon jardin !
Bises Flo


bero 03/02/2011 17:43


re kikou Flo
je vais enlever ce rouge
pourrais tu m'expliquer comment on change l'adresse mail de connection pour videoland
car quand je l'ai créé c'était sous une adresse hotmail que j'ai changé il y a peu
mais quand j'ai mis la vidéo de mon amie c'était sous la nouvelle adresse et ils me disent que cette adresse n'éxiste pas , je ne comprend plus rien
mais comment j'ai fais pour changer l'adresse Email ? je n'arrive plus à trouver , et pourtant j'ai bien fais ! sinon je n'aurais pas mis ma vidéo ?

j'ai copié ça , je ne sais pas si ça peu t'aider, flut je peu pas faire de coller
je vais t'envoyer par contact
bisous
bernadette


http://www.ma-liberte-de-penser.com/ 03/02/2011 17:32


j'aimais beaucoup Alice quand j'étais petite,elle me faisait rêver...


Mousse 03/02/2011 16:46


Bonjour ma tendre Flo,
Comme toujours, un texte magnifique qui nous transporte au fil de tes mots, bravo.
Bonne fin de journée.
Bisous


patriarch 03/02/2011 16:38


Très bien conçu et écrit.... belle fin de journée.


Galatée 03/02/2011 16:30


Je suis scotchée par la beauté et la légèreté tout à la fois profonde de ton texte !
La rencontre entre Alice et Antigone est un pur joyau.
Mille fois bravo et merci pour ce très beau moment de partage de tes mots, dans un univers qui m'est cher.
Je t'embrasse bien fort ma Flo,


Valérie 03/02/2011 15:50


C'est très joli... et amusant je trouve...
Bisous Flo


bero 03/02/2011 14:31


merci Flo
j'ai remis firefoxe avec l'aide d'un ami et je peux changer mes images
c'est chouette les ami(e)s , je comprends très bien ma tite Fab
je lis ton texte en plusieurs fois , car j'ai du mal à me concentrer , et surtout en ce moment
bisous
bernadette


Quichottine 03/02/2011 13:59


Un doux mélange de souvenirs d'enfant, sur la palette d'un adulte qui
apprend à tisser ses propres mots.

Passe une belle journée, Flo.
Bisous.


Joël 03/02/2011 13:02


Bonjour Flo,
bravo mais à ne pas lire ivre :)
Bises et bonne journée.
Jo.


:0091: :0010: :0085: 03/02/2011 12:49


et très bonne journée Flo


Frieda 03/02/2011 11:55


Bonjour Flo,
merci pour cette belle histoire
Bonne journée
Frieda


Paquerette 03/02/2011 11:14


C'est magnifique, Flo, j'aime beaucoup l'image du chemin aussi tortueux puisse-t-il être.
Bisous


Valentine :0056: 03/02/2011 11:13


Elles sont vraiment belles, ces rêveries autour de contes, de phrases, de chansons... Et pleines de profondeur...J'aime beaucoup !


Diagonale 03/02/2011 10:20


Toujours de très beaux textes...Bisous Flo !


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre