Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 00:58

 





Ne croyez pas les enfants que « le monde végétal » comme on nous appelle, n’est pas vivant et pensant …Nous n’avons ni pieds ni jambes pour nous déplacer mais pour le reste …
Je suis un chêne et depuis un siècle j’ai une histoire bien remplie .C’est le grand-père de Jean, le paysan actuel, qui m’a planté ici, près de ses champs .J’ai pour fonction de donner de l’ombre lors des travaux de la terre .
Je suis fier de le dire, le soleil ne traverse pas mon feuillage en été ! J’en ai vu des pique-niques, des siestes et même des rencontres amoureuses sous mes branches ! Mais ça ! Ma discrétion m’oblige à ne rien révéler …
Que de changements de génération en génération !
J’ai aimé le temps des charrues tirées par des chevaux. Les « hue ! Dia ! »De l’aïeul emplissaient l’air, effrayaient les oiseaux ! Que de sueur a coulé sur ces mottes !
Les guerres ont fait résonner mes branches bien lugubrement !
Mais la vie revenait gaie et laborieuse ! Les moissons exigeaient des bras jeunes et vigoureux. Alors des chansons fusaient donnant du cœur à l’ouvrage .J’accueillais des arrêts « vin saucisson », des rires et des rencontres …
Puis vint le temps des tracteurs, des machines outils, le progrès quoi ! Les hangars ont remplacé l’écurie …
Mais ma fonction est restée la même et je la remplis avec assurance et plénitude !
Sans cette « année sécheresse »je serais toujours là-bas .Mais voilà ! J’ai manqué d’eau !
Je suis devenu malade, vieux ! Rabougris !
« -RABOUGRIS » c’est ce qu’a dit de moi Jean !
Ma sève ne remonte plus dans mes branches, je n’ai plus de feuilles, je suis devenu inutile « rabougris », quelle honte !
-« les branches serviront dans la cheminée cet hiver et nous vendrons le tronc »
Tout ce que j’ai eu à subir : la tronçonneuse, la scierie, le séchage dans les courants d’air mon cœur à vif…je n’en parlerai pas, j’ai ma fierté !
Mais aujourd’hui, quelle récompense ! Je suis poutre principale d’une toiture de maison !
Une famille s’y est installée depuis hier et le père m’a fait admirer par ses deux fils :
-« Voyez les enfants, nous sommes bien protégés par ce chêne solide, nous pouvons habiter ici sans crainte. »
Ah ! Si mes branches pouvaient me voir ! Vieux rabougris mais sécurisant !
-« Oui les enfants, soyez sans peur ! Je vous abriterai très, très longtemps encore !
C’est mon souhait le plus cher ! »
Conte.biz

 

rabougris.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mohammad hassan 31/07/2010 12:13


Ce texte a été très belle


marithé 30/07/2010 20:56


bisous ma puce


marithé 30/07/2010 20:48


bon week end ma puce


cricket1513 30/07/2010 19:28


coucou flo
merci pour ton passage
je te souhaite un bon week end
bises
christelle


Néfertiti 30/07/2010 09:52


Très joli conte, bonne journée


Armide et Pistol 29/07/2010 21:16


Enfant, on me racontait "la veillée de Jean-François" dont le thème était de la même veine.


françoise 29/07/2010 06:35


Elle est charmante cette histoire de chêne
bise
françoise


Louis CHATEL alias Gros Louis 28/07/2010 16:53


Encore dans la force de l'âge le GL... pas encore rabougris :0085:


Eliane 28/07/2010 16:04


très jolie texte Flo-avril et rassurant
a bientot *


cricket1513 28/07/2010 12:26


à l'ombre d'un vieux chêne .. ne sommes-nous pas sans chaînes car à lui enchaîné c'est être en sécurité ;)
bises
christelle


marithé 28/07/2010 11:40


en fin de compte j'ai lu et c'est une belle morale car le chêne est solide et vieillit bien ...gros bisssssssssss


marithé 28/07/2010 11:37


ti coucou rapide d'une mamie à plat ..gros bisous je reviens lire demain ...


Quichottine 28/07/2010 10:58


De nouveau, un bien joli conte.
J'adore !

Passe une belle journée, Flo. Je t'embrasse fort.


bubune08 28/07/2010 10:24


bisous ma jolie souris !
Bubune


Jean 28/07/2010 10:08


Bonjour
Oui si les poutres pouvaient parler !....
Amitiés
Jean


:0091: :0010: :0085: 28/07/2010 08:24


rabougris.....un peu .. beaucoup ....en passant à la maison de retraite...c'est normal Dr ?


biker06 28/07/2010 08:12


Hello Flo
Bon ! et bien la vegetation n'a encore pas de chance sur Marseille avec les incendies ....
bisous
pat


canelle56 28/07/2010 08:08


j'adoreeeeeeeeeeeeeee
merci Flo
bises


Frieda 28/07/2010 07:54


Bonjour Flo,
Comme quoi rien ne se perd
Tout a une valeur dans la nature
Amitiés
Frieda


Martine 28/07/2010 07:01


Si les arbres n'étaient pas si secrets et pouvaient nous raconter.... J'aime cette histoire qui fait parler ce chêne devenu poutre.... La poutre dans quelques années pourrait aussi raconter des
histoires.... ainsi va la vie


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre