Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 00:09



C’est les vacances et Juliette est pleine d’entrain aujourd’hui, elle se lève en chantonnant la dernière chanson à la mode, se lave les dents en s’amusant de la mousse et trouve que c’est un jour magnifique pour faire du vélo.

Seulement, toute seule elle ne peut guère aller loin, alors elle décide de demander à Papa et Maman de venir avec elle et court chercher Etienne et son ami et voisin.

Lorsqu’elle arrive, Etienne joue avec son frère Thomas à un jeu d’ordinateur. Elle leur propose donc de l’accompagner. Ils sont tous les deux d’accord pour venir. Elle expose donc son projet de promenade à vélo. Etienne est tout prêt et court chercher son beau vélo vert, par contre, la mine de Thomas se renfrogne et son envie de les accompagner s’envole.

Pourquoi ne veux-tu pas venir avec nous ? demande Juliette. Et bien lui répond Thomas, le vélo c’est fatiguants et puis j’ai un jeu super avec des vaches et d’autres animaux de la campagne sur l’ordinateur.

Bien, lui répond Juliette, fait comme tu veux, à tout à l’heure.

Et voici Juliette, Papa, Maman et Etienne partis joyeusement pédaler dans la campagne.

Ils aperçoivent des petits oiseaux qui pépient dans les haies, des taupes qui font des petits monticules dans les champs, un petit chat qui courre après des papillons, un chien qui fait la sieste dans la cour d’une ferme, des ânes tranquillement en train de paître et surtout, Sophinette la vache du fermier qui a mis, il y a une semaine, son petit veau tout noir avec deux yeux « au beurre blanc ». Le fermier étant dans le champ, la petite troupe s’arrête et ce n’est que câlin avec Sandre (le fermier est pêcheur et gourmand alors il a pensé à la recette du «Sandre au beurre blanc»).

Après avoir gambadé avec le veau autour de la vache et avoir roulé dans l’herbe, Juliette et Etienne repartent avec Papa et Maman.

Arrivés à la maison, ils rejoignent Thomas et ne tarissent pas d'éloges sur ce qu’ils ont vu.
Thomas leur dit, et bien moi aussi sur l’ordinateur j’ai vu des vaches, des veaux, des ânes et même des cochons ! Alors ? Il n’y a là rien d’extraordinaire.

Ah oui ? Se récrièrent en cœur Juliette et Etienne, tu trouves qu’il n’y a pas de différence ? Et bien tu peux me dire comment il est ton écran d’ordinateur ?

Blanc, lisse et froid comme toujours, répondit Thomas.

Alors, Juliette et Etienne lui dirent combien le poil de la vache et du veau était doux, combien le museau étant amical, et la langue râpeuse, et les odeurs … Ah les odeurs, le foin, les prés, la ferme, et puis le vent léger qui rafraîchit et qui fait virevolter les cheveux, enfin tout ce qu’un écran ne peux pas apporter en vrai...

Thomas est bien obligé de reconnaître que oui, cela manque un peu dans une chambre assis sur une chaise devant un bureau.

Et vous réelle ou virtuelle aujourd'hui?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

toujoursplus 15/10/2009 22:45


Moi, réelle. Le virtuel au minimum parce que c'est quand même utile. Je préfère papoter avec les gens en face de moi et caresser les vaches...


TreiZe 15/10/2009 15:25


Tout est question, comme toujours, d'équilibre et de juste milieu.

Mais "l'odeur" de la vie réelle, elle est tellement plus belle !

Gros bisous petite soeur.

TreiZe


@lex 14/10/2009 22:49


pas mal de virtuel pour moi mais je revis quand je retourne dans le réel !!!!!!!!
bonne nuit flo
bizzzzz


Francis 14/10/2009 20:58


:0010: Flo


Jean 14/10/2009 18:50


Merci de ta réponse...
Non rien d'inquiétant...
Je vais dans la banlieue parisienne pour un séminaire
Et puis je vais en Alsace, chez le beau-frère et je suis pour quelques petits services dans une paroisse...
Donc je serais sans internet
Amitiés
Jean


florence 14/10/2009 16:47


Une histoire qu'il faut dire aux enfants...
Bisous Flo.


Quichottine 14/10/2009 15:23


Réelle, comme souvent... mais virtuelle aussi. Un peu de tout, pour garder au rêve sa douceur.

Je t'embrasse, Flo. J'aime bien ce récit.


Flo-Avril 14/10/2009 15:47


J'aime assez aussi et tu as raison il faut garder une part de rêve
Amitiés, Flo


Jean 14/10/2009 14:57


Bonjour
Juste pour p'tite visite avant de m'absenter un p'tit peu...
Amitiés
Jean


:0091: :0010: :0085: 14/10/2009 13:23


hello suis partie faire des courses....à aux champs ce matin ....lol.....et toi ? bonne journée


Marie Soleil 14/10/2009 13:21


Les poils de la vache et du veau sont doux, on en fait des tapis pour mettre sous nos petits pieds.
Bisous et bonne journée.
Marie


Flo-Avril 14/10/2009 15:47


Oui Marie, tu as raison
Bisous


AndreBouchaud 14/10/2009 13:17


Coucou Florence je te souhaite une agréable soirée je suis un peu a la bourre depuis quelques jours je repeinds mes volets et ma tonnelle je te dis pas le bouleau iih!!! mais il est certain que ma
journée s'arrête a 17 heures iih! Oh!!! bisssssssssssous André


Laurent 14/10/2009 13:05


Aujourd'hui, ce sera virtuelle. Toute l'après-midi devant mon ordinateur : boulot oblige...
Bonne Journée ma chère Flo
Bisoux, Lolo


marie the 14/10/2009 12:25


coucou ma flo

pas trop le temps pour le virtuel aujourd'hui car le réél m'attend ....mais le virtuel permet quand même de voyager dans des pays lointains mais la plus belle des choses c'est que le virtuel m'a
permis de te rencontrer ma flo que j'aime ...gros bisousss


Viclanel 14/10/2009 11:58


Entre le réél et le virtuel, il y a le symbolique qui reste, malgré tout, le même à l'écran que dans la vie. Certes tous les canaux sensoriels ne sont pas stimulés devant l'écran, quoique devant le
tien.... il ne manque pas grand chose pour se sentir dans le réél.

Adieu, veau, vaches, cochons.....


Corinne 14/10/2009 08:17


virtuelle jusqu'à ce que la miss se réveille et oui mercredi donc pas d'école et ensuite sera du réel

gros bisous


Flo-Avril 14/10/2009 10:58


Bonne journée à toi
Gros bisous :0010:


sophie 14/10/2009 07:52


Bonjour ma Flo,

Je suis de retour bien réelle dans le monde virtuel ce matin.
Ton histoire me fait sourire car Sophinette la vache a le même prénom que moi et mes amis m'appellent souvent ainsi.
Ravie de te retrouver, amie virtuelle, tellement réelle. Merci de ce petit mot d'encouragement et de tendresse laissé le jour du grand départ de la petite maison.
Je te fais d'énormes bisous, je reviens doucement avec une quantité impressionnante de lecture ici.
Ta Nanou.


Flo-Avril 14/10/2009 11:00


Et oui ma nanou tu as de quoi lire, ma journée à bien commencé dans le réel, avec la préparation de lasagnes
Gros bisous


Francis 14/10/2009 07:17


Aujourd'hui, je vais réellement bricoler.

Bonne journée Flo
Bisous


Flo-Avril 14/10/2009 11:00


J'ai aussi énormément de choses à faire
Bisous et bonne journée


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre