Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 01:00






 Combien d'étoiles dans ton thé ?
L'infirmier posait parfois de drôles de questions aux matins de l'enfant encore engourdie dans sa nuit, et une odeur de thé qui passait sous son sommeil la sortait vers la vie.
- Deux, ou non, trois étoiles, s'il te plaît, pour y entendre le cheval rouge, celui qui glisse dans le visage du soleil.
L'infirmier aimait poser des questions à cette enfant car ses réponses apportaient des images et un souffle qui le traversaient. L'enfant et l'infirmier se surprenaient sans cesse au jeu des questions réponses. Toujours un mot venait décoller, détourner et retrouver le vrai pourquoi. Ils s'émerveillaient l'un en l'autre.
L'infirmier, cette histoire de cheval, ça l'intéressait bougrement !
- Raconte-moi, ton cheval. Dis.
L'enfant ne savait pas raconter, elle préférait écouter ses histoires à lui, mais il insistait vraiment et n'en démordrait pas. On le voyait dans ses lèvres s'agrandissant sur sa pommette en point d'interrogation.
- Ce cheval était épuisé, parce qu'il voulait apprendre à voler, et ne savait pas qu'un cheval ne peut franchir les airs, ne peut se libérer du poids de la terre. Il était amoureux d¹une étoile, tu vois ...
- Mais, pourquoi la terre lui pesait, hein, ma voix marine ?
- A cause du poids de sucre dans le thé, à cause que la terre était trop sucrée. Lui, il voulait le sel de la vie, il voulait boire la mer et dans "le sel" il entendait "les ailes". Il pensait que l"étoile était salée, puisque elle planait, et ne voyait pas pourquoi, à lui, le sel lui serait interdit ...
Tu comprends, c'est une pensée de cheval rougie par cet ombrage d'astre auquel il était tant attaché.

Un jour où l'enfant saignait dans ses poumons, l'infirmier lui avait fait don d'un livre avec un beau dessin de cheval rouge et un petit poème à chanter.
L'enfant s'est prise de tendresse pour la chanson du cheval, et c'était leur secret . Ce matin là, l'infirmier avait sorti le livre de la table, tout en brandissant sa question. C'était un signe magique, l'heure de poursuivre le rêve. Tous les deux, ils tissaient une histoire, pour que le livre continue son chemin dans la vie et réveille l'enfant du cauchemar étouffant ses nuits et ses jours.



Réédition, http://www.contes.biz/


Partager cet article

Repost 0

commentaires

TreiZe 09/12/2009 14:35


Magnifique conte encore une fois. Il est vraiment touchant.

Bisous tout doux.


Michel 06/12/2009 23:32


Bonsoir Flo !!!!

Bonne fin de fin de semaine !!!!


Diana Géret 06/12/2009 21:10


très joli.


marie the 06/12/2009 19:31


belle histoire mais si triste ...c'est dur de voir les enfants souffrir...


@lain 06/12/2009 18:21


Bonsoir Flo

Belle histoire remplie de sensibilité. Le dialogue s'installe toujours entre chaque être de bonne volonté.

Je te souhaite une très bonne soirée
Gros bisous
@lain


Louis CHATEL alias Gros Louis 06/12/2009 17:50


Bonne fin de WE :0085:


Jean 06/12/2009 15:19


Juste un p'tit bonjour
A notre bonne conteuse
Sincèrement
Jean


Pas de crise pour le père noêl..!!!!! 06/12/2009 10:57


que c'est superbe c'est mots mis bout à bout....
Bon dimanche...
Lorent


Pas de crise pour le père noêl..!!!!! 06/12/2009 10:41


Vraiment magnifique...... Je ne regrette opas de flaner par ici quand je lit des mots aussi jolis...
Bon dimanche...
Lorent


:0055:tatarinette 06/12/2009 09:54


Bonjour Flo...petit coucou du boulot...un p'tit café et ça repars!!Bon dimanche!Grosse journée pour moi avec la fête des lumières à Lyon..mais que c'est beau!!!


jupiter 06/12/2009 08:31


seul le rêve délivre un peu ces enfants, ils se réfugient où il peuvent, et une présence réelle est vraiment d'un grand secours
c'est beau, mais triste aussi

gros bisous
, passes un bon dimanche
jupi


:0014:dom:0075: 06/12/2009 06:26


Bon dimanche ! Bisoux $$$


nadia-vraie 05/12/2009 22:25


Elle est belle cette histoire.Bonne journée Flo et merci de tes visites.
À bientôt.


florence 05/12/2009 15:21


Je le relis avec un plaisir réel.
Merci Flo
Florence


Quichottine 05/12/2009 15:03


Merci de m'avoir donné à relire cette merveilleuse histoire...

Je t'embrasse très fort, ma Flo.
Prends soin de toi.


Dicentim 05/12/2009 14:58


Mais quel bonheur, de venir sur ce blog.
Je suis aux anges...
:-)


Mimisan 05/12/2009 11:35


Bonjour ma Flo.
C'est une bien jolie page poétique que j'ai lue avec émotion...
Bises amicales


Dicentim 05/12/2009 10:59


Flo c'est toi qui est une étoile...
:-)


Clo 05/12/2009 09:45


Emouvant ce texte.
Emouvant et beau.
Merci Flo:)
bises


Oo° Kri °oO 05/12/2009 08:37


Emotion ... ce texte est très beau et sensible


Un Sujet En Particulier ?

Sur ce blog il y a

Passe ta souris sur la première lettre de chaque ligne

Blogopotes

Cet ensemble de miniatures, représente mes amis, les personnes chez qui j'aime flâner et faire un petit coucou , laisser un commentaire chaque fois que j'en ai envie.

 

Si vous désirez vous y retrouver, laissez-moi un coucou à votre tour, je me ferai un plaisir de vous y accrocher et j'irai vous écrire une petite bafouille à mon tour.

Pose ton curseur sur les miniatures, tu verras apparaître les pseudonymes et tu auras le lien du blog

 

 

Alain TreiZe Aummani chtinoeil bubuneJoëlCannelle Dany Dix DomSimone Déesse GL katara PatriciaMamyAnnick Marie M-T Michel Nouche Patmamy QuichottineBigornette Nanou SpipAlainJeeretGabClnKinouLCDAndréla-cachinaM_PZip de loupTatarinetteAlinebikerMahinaFrançoisePaqueretteLaurentPatriarchGeoElianeValentineJ-P SilvestreMentaleJeanCricketValerieTiotTimiloKryNefertitiMartineTotoFancriSylfanfleur de lysBrenPhilippeZapiCloMichelOcecoolMartineRogerNadiaD@net

---------------------

Mon troisieme recueil

Thebook edition a classé mon recueil dans la catégorie adultes, certains de mes poèmes étant érotiques

Acheter Foucades en mots tressés

http://a-fleur-de-plume.eklablog.com/

Ah tu es là

Mon premier recueil de poésies

Un second recueil avec une meilleure présentation et de nouveaux poèmes,  vient de voir le jour .

N'hésitez pas à vous l'offrir ou à l'offrir pourquoi pas !

 

Le livre